Le montant du loyer dans un investissement locatif Pinel

Le montant du loyer dans un investissement locatif Pinel

Pour profiter d’une réduction d’impôts en investissement immobilier, le programme Pinel est une excellente option. loipinel.defiscalisation.me met à disposition un simulateur pinel qui permet de connaître la rentabilité de la défiscalisation.

Définition simple de la loi Pinel

Cette mesure fiscale a été mise en vigueur depuis le 1er septembre 2014, en succédant à la loi de Duflot. Pour pouvoir la bénéficier, il faut pratiquer un investissement locatif durant certains temps. Tout au long de la pratique locative, le propriétaire doit respecter la norme de loyer prédéfinie par la loi. Par ailleurs, il y a des critères de locataires à cibler. En effet, ce n’est pas toutes les habitations neuves qui peuvent bénéficier de cette réduction d’impôts. Les logements meublés ne sont pas inclus dans la liste des bénéficiaires.

De plus, c’est un régime qui est seulement appliqué dans des régions bien déterminées. Afin de profiter de cet avantage fiscal, les propriétaires ont 3 possibilités. Ils peuvent mettre leurs biens en location durant une durée de 6, 8 ou 9 ans. En contrepartie, ils profitent respectivement d’un rabais fiscal de 12 %, 18 % ou 21 % du prix d’achat du bien. Il faut partir d’un prix de base fixe de 5 500 euros par mètre carré pour calculer le montant de cet affaiblissement d’impôt. Toutefois, le montant total de cette défiscalisation ne doit pas dépasser la limite de 300 000 euros.

Comment calculer les plafonds de loyer Pinel 2018

Il est obligatoire de respecter le plafond loyer pinel afin de pouvoir profiter des privilèges accordés par ce programme de défiscalisation. En effet, ce genre d’indice est évalué à partir de 3 critères dont la zone Pinel où se localise l’habitation neuve mise en location, la surface utile du bien lui-même et le coefficient multiplicateur. Pour l’année 2018, le barème Pinel en euros par mètre carré est le suivant : Zone A = 12,50 euros, Zone A bis = 16,83 euros, Zone B1= 10,07euros et Zone B2 = 8,75 euros. Quant à la surface utile il faut réaliser un calcul, en employant la formule : Surface utile = Surface habitable + surface annexe/2. En gros, c’est la moitié de la superficie des surfaces annexes additionnée avec celle de l’ensemble de la surface de l’habitation. Toutefois, la superficie de ces surfaces annexes ne doit pas excéder 8 mètres carrés. Ce sont les balcons, les vérandas, les greniers et les caves, sans inclure les parkings et les garages. Pour déterminer ensuite le coefficient multiplicateur, il faut seulement suivre la formule : Coefficient = 0,7 + (19/surface utile). Sa valeur ne doit pas dépasser 1,2. Et enfin, il est possible d’obtenir le plafond loyer Pinel en multipliant le coefficient par le barème Pinel par zonage. Avec l’outil de simulation proposé par pinelloipinel.defiscalisation.me, il sera facile d’avoir plus de précision sur les avantages de la défiscalisation pinel.